La guitare tranquillement...

Augustine

Notre série sur les cordes de guitare classique continue avec la gamme Augustine. Voici tout d’abord un petit rappel sur l’histoire de la marque.

Histoire d’Augustine

Il n’y a peut être pas de destin plus impressionnant dans l’histoire de la fabrication des cordes de guitare que celui d’Albert Augustine.

Luthier d’origine Danoise, il émigra aux Etats-Unis dans les années 1920 afin de vendre son savoir-faire dans un nouveau monde avide de distractions musicales. Il était à l’origine un fabricant de guitares qui ne procéda qu’à un nombre limité d’expérimentations avec les cordes. Cependant, une rencontre fortuite avec le légendaire guitariste Andres Segovia en 1946 fit de lui un fabricant des cordes, ce qui donna naissance à la marque Augustine que nous connaissons aujourd’hui.

Cette rencontre qui changea le monde des cordes de guitare a pour origine le milieu des années 1940, lorsque Andrés Segovia mentionna la pénurie de cordes de guitares classiques de qualité aux Etats-Unis, particulièrement ses Pirastro préférées en boyau de chat, lors d’une soirée à l’ambassade de Grande Bretagne. Parmi les invités se trouvait le général Lindeman qui un mois plus tard présenta à Segovia des cordes en nylon, un matériau nouveau à l’époque et qu’il avait réussi à se procurer via des membres de la famille DuPont.

Segovia testa les nouvelles cordes et bien qu’il ait apprécié leur son clair, il remarqua qu’elles avaient également un léger timbre métallique, une caractéristique qu’il espérait voir éliminée sur les prochains modèles.

En 1946, Segovia et Augustine furent présentés par leur ami commun Vladimir Bobri, éditeur de Guitar Review. Sur la base de l’intérêt de Segovia pour les cordes en nylon, et les expérimentations passées d’Augustine, les deux hommes décidèrent de se consacrer au développement des cordes en nylon. Le géant de la chimie DuPont, quelque peu perplexe quant au potentiel industriel de cette idée, accepta néanmoins de fournir le nylon à la condition que Augustine développe et produise les cordes.

Après trois ans de développement, Augustine démontra une corde de Mi aigu en nylon dont la qualité impressionna de nombreux guitaristes dont Segovia, mais également DuPont.

Les cordes filées furent cependant plus problématiques à développer, mais finalement, après avoir expérimenté avec plusieurs types de métaux et techniques de polissage, Augustine fut aussi capable de produire des cordes filées en nylon de haute qualité.

Albert Augustine continua son travail et les cordes en nylon Augustine sont aujourd’hui reconnues parmi les meilleures du monde.

Voici à présent quelques jeux emblématiques de la marque Augustine.

Gamme Augustine Regal

Les Augustine Regal offrent un superbe sustain ainsi qu’une très bonne projection tonale. Les cordes aiguës ont une tension extra forte et les basses une tension forte.
Les basses sont filées et composées d’un alliage cuivre argent.

Tous les jeux dans la gamme Regal ont la même tension extra forte et des aigus en nylon. Les cordes aigües sont chacune plus larges de 0.02mm que celles de la gamme Imperial, et ont une tension plus forte. Cela leur donne plus de punch, une attaque plus forte et moins de sustain. Elles sont également plus claires que les cordes de la gamme Augustine Classic Series.

La différence entre les jeux de la gamme Regal vient de la tension des cordes basses. Les Regal bleues ont une tension forte, Les Regal Red et Regal Gold ont une tension moyenne, et les Regal black ont une tension basse. Les cordes basses sont toutes plaquées argent à l’exception du jeu Regal Gold qui est plaqué or, ce qui produit un son plus chaud.

Gamme Augustine Imperial

Si vous cherchez des cordes de qualité avec un bon sustain, une présence virile dans les graves et des aigus propres, ce sont les Augustines Imperial qu’il vous faut. Avec un prix très attractif et une bonne durée de vie, cette gamme saura vous séduire.

La particularité de ce jeu est que les cordes aigües et les cordes basses n’ont pas la même tension ! Et c’est là tout le génie de ce jeu de cordes.

Tous les jeux dans la Gamme Imperial ont les mêmes aigus, qui sont fabriqué avec le même nylon que la gamme Regal, mais avec une tension plus faible. Elles ont également un diamètre légèrement plus fin que les Regal et ont une tension forte (Les Regal ont une tension extra forte).

la série Imperial est divisée en quatre couleurs qui désignent la tension des cordes basses. Les bleues sont tension forte, Red et Gold ont une tension moyenne, et black tension basse. Les cordes basses sont toutes plaquées argent à l’exception du jeu Imperial Gold qui est plaqué or, ce qui produit un son plus chaud.

Gamme Augustine Classic Blue

Lorsque vous avez l’audace de créer une gamme de cordes de guitare classique nommée « Classic », il vaut mieux ne pas vous planter. Et le moins que moins que l’on puisse dire c’est qu’Augustine ne s’est pas planté avec cette gamme Classic Blue.

Les aigus produisent un son clair et lyrique et ont une tension moyenne. Mais ce sont les cordes basses qui rendent ce jeu vraiment spécial. Elles complémentent parfaitement les aigus et produisent le son doux et chaud pour lequel Augustine est célèbre. Elles sont plaquées argent.

Si le jeu en lui même est populaire, les cordes basses sont tellement bonnes que certains guitaristes les achètent pour les associer à des aigus d’un autre jeu !